Réussir son Take-Off (ou pas)


Vaste question que le Take Off, pour nous les débutants…

Ce qu’on nous dit : « c’est facile, tu positionnes tes mains sous ta poitrine et hop tu te lèves d’un coup » ou « fais le au feeling tu verras ça marche tout seul » ou encore « mets d’abord un pied puis l’autre »…Au bout d’un moment tu réponds « ah ouais je vois…je vois bien…easy ! »

Ce qu’on fait, en vrai : n’importe quoi du moment qu’on ne loupe pas la vague.

 

Nos 3 étapes de débutant coriace : 

Etape 1 : on monte comme on peut

 

Capture d’écran 2015-09-09 à 19.24.36

Etape 2 : on y reste…comme on peut

 

Capture d’écran 2015-09-04 à 09.15.56

Etape 3 : on se repositionne, comme si de rien était (et on tellement content, on est pas tombé)

 

 

 

Capture d’écran 2015-09-04 à 09.16.33

Pour progresser, on visionne de nombreuses vidéos, on lit tous les Surf Session sur le sujet, on demande conseil à tout le monde…on glane finalement des infos toutes aussi théoriques et sérieuses les unes que les autres. L’idée étant de s’entrainer, s’entrainer, s’entrainer…

Mais moi, débutante, ayant dépassé (à peine) la vingtaine, 1,73 m et moyennement souple,  je dis que c’est super difficile de monter comme il faut sur cette planche!

Alors voici mes conseils non professionnels et non techniques pour réussir son take off  (à peu près)

Les points 5 clés 

1/ Priorité au plaisir !

On monte comme on peut quand on peut, un jour on finira bien par être au top, naturellement, non ? L’idée c’est quand même de prendre la vague et de l’apprécier !

2/ La bonne position

Mieux vaut se reculer un peu sur sa planche quand la vague arrive surtout quand elle s’annonce grosse (et qu’on a pas le gabarit d’un moineau), on a plus d’appui et plus d’équilibre au démarrage.

3/ Le crapeau 

Monter sur ses pieds coute que coute. Mieux vaut éviter de mettre les genoux au démarrage parce que ça reste. Quand on a peu plus de 20 ans, les habitudes se prennent vite et il est difficile de repartir sur de bonnes bases. Donc privilégiez le crapeau rapide même si c’est ridicule plutôt qu’un an sur les genoux.

4/ L’entrainement chez soi

S’entrainer le soir, devant le miroir, ça marche ! On finit par créer un automatisme ! Et mine de rien, ça nous fait une petite séance d’abdos quotidienne !

5/ En position pliée

Bien plier les genoux une fois monté sur la planche. Je n’avais aucun problème avec mon allure de playmobil jusqu’à ce que je me rende compte que ça n’avançait pas si bien que ça. Alors pliez les genoux très vite, tout de suite !

Evidemment, l’idée est de progresser et de trouver de nouvelles techniques pour monter et finir par atterrir comme un chat sur sa planche ! Je vous tiens au courant !

Articles à suivre :

– les conseils pour avoir l’air naturel et détendu sur sa planche

– comment tomber de manière élégante et éviter l’effet Benny Hill (disparition brutale)

 

 

 

A propos de l'auteur

Articles correspondants

  1. Waouh! J’adore la vidéo!!! La sensation de glisse a l’ air superbe; je ne pensais pas que c’était comme ça, j’ai du coup presque envie de tenter!!! Et puis la vague et… disparition mdr. En tous cas bravo encore pr tes articles!!! Bises

    Reply
    1. Merci Sylvia !
      Evidemment qu’il faut que tu tentes !!!

      Reply
  2. Mais il est où Keanu là?

    Reply
    1. Bah il est la, derrière, il m’encourage…

      Reply
  3. Pingback: 5 raisons d’adopter un IndoBoard | Surf and the City

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram @ Suivez-moi

  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
Facebook IconYouTube IconTwitter Icon