Vague graphique, l’océan en dessin


Derrière Vague Graphique, studio graphique basé à Vannes, se cache une talentueuse dessinatrice qui a décidé de mettre en dessin sa passion pour le surf et plus largement la glisse. Rencontre avec Fanny, une jeune femme pétillante qui a su allier passion et job avec brio.

Surf and the City / Bonjour Fanny, d’ou viens-tu  ?

Fanny / Je suis originaire d’Orléans. Région Centre, pas vraiment le vivier de la Ride.  J’ ai rapidement rejoint Paris pour mes études en école d’arts appliqués !

SATC/ Quel est ton parcours pro ?

F/ Comme je n’avais pas le temps de dessiner en filière générale et que j’agaçais mes profs à gribouiller pendant les cours, j’ai vite orienté mes études au lycée dans les arts appliqués .
C’en est suivi 4 années dans l’école parisienne Olivier de Serres, dont quelques stages en milieu culturel ( Palais de Tokyo, musée des arts et métiers…). Puis, après le diplôme, un départ pour Berlin avec la bourse Leonardo (un Erasmus pour les stages post-diplôme). Et ce qui devait être une expérience de 6 mois s’est finalement transformée en une aventure de 3 ans, travaillant d’abord dans un  atelier de création typographique puis en tant que webdesigner freelance pour plusieurs sociétés e-commerce. En parallèle, à ce moment là, je reprends le dessin et le collage, sous la forme d’un blog.

SATC/ Quel est ton lien avec le surf?

F/ J’étais en Bretagne depuis un an et pratiquais le windsurf depuis 3 ans. Une copine m’a proposé de l’accompagner en vacances en Galice (@tripsurfgalice). Le paysage n’y était pas que beau à dessiner, c’est la Mecque du surf ! J’ai pris mes premières mousses.
Je suis rentrée en Bretagne et me suis inscrite en club à Quiberon! Et depuis c’est un moteur quotidien et un beau compagnon quand tu es en freelance ! Très bon pour faire un reset des préoccupations pros et persos. Ce sont des sensations uniques et très addictives, que j’essaye de retranscrire en dessin. Et puis, dans ma découverte, j’ai bien vu que ce n’était pas aussi glamour que lorsque l’on voit Alana Blanchard sur un surf en bombshell. Ici c’est la 4/3 intégrale une bonne partie de l’année ! De là, j’ai eu envie de partager l’envers du décor du surf féminin avec humour : les algues, le nez qui coule, les galères des débuts… et le projet Vague Graphique est né comme ça.

SATC/ Tu pratiques beaucoup ?

F/ Quand il y a des conditions oui, jusqu’à 5 fois par semaine. En hiver,  on a toujours des vagues ici ! Il faut juste ne pas être regardant sur le vent ! Je plaisante, nous avons quand même eu pas mal de sessions glassy ici en Bretagne depuis cet Automne.

SATC/ Comment fais-tu quand tu ne peux pas pratiquer ?

F/ Quand il ne pleut pas, on va faire du carver avec des potes et quand le temps ne le permet pas c’est Yoga + dessin pour mettre sur papier ma peine  !
Et en hiver je regagne l’hémisphère sud aussi souvent que possible !

SATC/ Depuis quand dessines-tu ? Et sur la thématique de la mer ?

F/ J’ai dessiné avant de savoir écrire mon prénom, c’est venu tout seul ! Il faut dire que l’école maternelle représente pour moi mes meilleures années : 5 jours d’arts plastiques, j’étais heureuse!
A 6 ans, j’ai commencé les cours de dessin dans mon village avec des artistes locaux, puis j’ai suivi les cours du soir aux beaux arts d’Orléans et commencé des carnets de voyage.
La thématique de la mer est assez récente dans mon travail. Elle date de mon arrivée en Bretagne en 2014. Le coin du Morbihan dans lequel je vis regorge d’inspiration visuelle !


SATC/ Quels sont tes projets ?

F/ Je vais augmenter le nombre de reproductions disponibles à la vente sur ma boutique en ligne.
A côté, j’aimerais développer mes illustrations humoristiques de surf  dans un format BD, passer au format éditiorial. (j’admire secrètement pénélope bagieu dont le ton et le traitement graphique sont très cools). De même pour mes carnets de voyage, j’aimerais pouvoir éditer celui du Maroc .. des belles rencontres aux chouettes paysages de mon surftrip d’Agadir à Imsouane… 
En parallèle je propose des custom de boards (skate et surf) et continue à travailler en tant que illustratrice et webdesigner freelance: je propose des sites web dans lesquels je mélange le dessin et les performances techniques actuelles, des illustrations pour animer les réseaux sociaux d’entreprises.
 

SATC/ Merci Fanny, merci pour ce joli dessin Surf and the City. Au plaisir de te croiser très vite à Quiberon !

Retrouvez Fanny sur http://vaguegraphique.bzh/

 

Instagram @ Suivez-moi

Instagram has returned invalid data.
Facebook IconYouTube IconTwitter Icon