CULTURE

10 livres pour les vacances par Lou Bouquin

Mieux vaut tard que jamais ! Les vacances ne sont pas finies, alors on s’est dit pour continuer la pause loin des écrans et de Netflix, une inspiration livres serait la bienvenue. À cette occasion nous avons demandé l’avis de la blogueuse littéraire Loupbouquin sur son top des 10 livres pour les vacances. Au programme : de l’amour, de la passion brûlante, de la Corse, du lol et des classiques.

Du lol, de la fraîcheur à déguster avec un bon pinard

10 livres pour les vacances Avec Le secret est de boire un verre de vin avant (avant tout) de Vania Pagano il vaut mieux ne pas avoir de journée chargée devant vous, car une fois le nez dedans, c’est la procrastination assurée. Ce recueil de pensées et d’observations à l’humour corrosif fait du bien, on en redemande à la fin.

De l’amour, de la passion, de la Corse et de l’orgueil

Les 4 titres suivants pourraient constituer une étude de tous les symptômes amoureux.

10 livres pour les vacances
La citadelle de Eric Metzger, c’est l’histoire d’un amour de vacances torturé aux accents de Zola. Scène principale : Calvi, les effluves de la Corse. “Est-il possible de se rater, une vie entière, alors que l’amour brûle violemment les ventres ? Émile a embarqué pour Calvi après un message bouleversant reçu la veille…” La suite de la chronique ici.

 

10 livres pour les vacances
Sous le soleil de mes cheveux blonds de Agathe Ruga nous emmène dans un amour shakespearien. “
Il y a tant à dire d’un livre qui commence par une référence de France Gall et Christian Bobin. Qui tisse au fil des pages l’histoire d’une jeune femme brûlante d’amour et délaissée, ignorée d’un homme comme l’est BB dans Le Mépris de Godard. Qui installe son histoire en semant des indices dignes d’une BO de film…” La suite ici.

 

10 livres pour les vacances
Suiza de Bénédicte Belpois, c’est l’histoire d’un amour brutal : “Une histoire d’amour, animale, qui a l’épaisseur des grands romans. De ceux qui resteront dans l’histoire de la littérature…” La suite ici.

 

10 livres pour les vacances
Passion simple de Annie Ernaux évoque le souvenir de la passion. “Un livre immense sur la passion en sens unique. Des mots incroyables sur l’attente de l’autre. Sur ce que l’amour provoque et ce qu’il vous laisse lorsqu’il s’en va.” Lire la suite ici

Du Sagan pur et du Sagan en coulisses

10 livres pour les vacances

Jours brûlants à Key West de Brigitte Kernel évoque la passion incroyable entre Sagan, Tennessee Wiliams, Franck Marlo et Carson McCullers. “Avril 1955. Sagan a 19 ans. Bonjour Tristesse vient de sortir en Amérique. Elle est en pleine promotion à New York. Des journalistes en folie, le goût du scandale sur les lèvres. Sagan déprime. Sagan s’ennuie…” Bien entendu, avec cette suggestion de livre, on ne peut que conseiller d’en profiter au passage pour (re)découvrir le grand Bonjour Tristesse de Françoise Sagan. La suite ici

Les récits de vie grandioses

10 livres pour les vacances
Les enténébrés de Sarah Chiche a obtenu le prix de la closerie des Lilas en 2019. Ce roman aborde le thème de la psychogénéalogie. “Un livre qui mêle l’histoire des femmes d’une famille de générations différentes, abîmées par la Grande Histoire. Terrible et dévastatrice. Ou comment la mémoire de l’Histoire se fait écho dans des vies des décennies plus tard.” La suite ici

 

10 livres pour les vacances
Fils du feu est le premier roman de Guy Boley. Il évoque l’histoire d’une famille dont les deux fils sont nés sous les feux de la forge de leur père, le deuil, la vie qui s’ensuit. “Décrire la poésie de Guy Boley serait le réduire. Tout en lui résonne l’orfèvrerie des mots, la forge des images, le royaume des souvenirs et des mythes. La plus grande histoire d’amour entre une mère et un fils que j’ai pu lire.” La suite ici

10 livres pour les vacances, avec un bonus :

10 livres pour les vacances
Les variations sentimentales de André Aciman est à dévorer sans modération. Le roman explore désir et sentiments à travers les expériences amoureuses de Paul. “Un chef d’oeuvre que j’ai lu comme on écoute un grand Opéra, le ventre ouvert et le souffle coupé. Un des plus grands livres que j’ai lus sur les variations de nos désirs, nos sentiments et leurs avortements.” la suite ici

Pour suivre Loubouquin c’est par ici
Pour plus de lecture sur Surf And the city c’est par là

 

Partager :

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English EN Français FR