OUTDOOR

La Guadeloupe : destination eco-responsable

Dès l’arrivée en Guadeloupe, une odeur particulière accueille le visiteur. De ces odeurs qui rappellent les vacances, celles de la nature comme on l’aime… c’est l’odeur de la canne à sucre, qui répand son doux parfum sucré sur l’île.

La Guadeloupe n’est pas qu’une destination plage et farniente, loin de là ! C’est une île, des îles, qui nous plongent dans une nature luxuriante et riche, qui permettent de nombreuses activités en plein air et nous transportent dans un monde de bien-être. Petit tour de la Guadeloupe Eco-responsable !

Cascade des écrevisses

Guadeloupe et biodiversité

1 704 km2, six grandes îles habitées : Grande-Terre et Basse-Terre, Les Saintes (deux îles), Marie-Galante et La Désirade. La Guadeloupe offre une biodiversité unique que les guadeloupéens ont aujourd’hui à coeur de préserver.

« Depuis 1992, la Guadeloupe bénéficie du label international de Réserve mondiale de Biosphère décerné par l’UNESCO aux territoires remarquables pour la qualité de leur biodiversité et l’utilisation durable de leurs ressources naturelles. » nous explique Naîke Naranin, responsable Service Ingénierie développement et marketing du Comité du Tourisme des Iles de Guadeloupe.

Comme toutes les Réserves de Biosphère dans le monde, cette réserve a pour fonction de préserver les ressources génétiques, les espèces et les espaces naturels, le caractère culturel. 

Une simple balade dans le Parc National de la Guadeloupe, via la route de la Traversée, nous immerge très vite dans ce que la Guadeloupe peut offrir de plus merveilleux : une nature sauvage et ses mille huit cent espèces de plantes, dont cinq cent endémiques. Le Parc National est aujourd’hui classé par l’Unesco au Réseau mondial des réserves de la biosphère.

L’Office National des Forêts est également très présent et actif. Il gère les grands sites et veille à leur préservation : la Soufrière par exemple ou encore les espaces naturels tels que Petite Terre, une île qui présente une biodiversité riche : tortues marines, requins citrons… 

La Guadeloupe a vu se développer une nouvelle forme de tourisme vert, particulièrement tourné vers la découverte des milieux naturels, des produits locaux et des « habitants ». On ne compte plus les eco-lodges qui émergent sur l’île et ceux qui reçoivent des distinctions et labels : Le Jardin des Colibris à Deshaies, Les bananes Vertes à Saint-Claude…

Guadeloupe et tourisme vert

Ces dernières années ont vu la Guadeloupe et son Parc National devenir un exemple en terme de tourisme vert.

Le Parc National et la Guadeloupe développe des labels propres qui, en plus des labels européens, engagent les acteurs du tourisme à respecter les règles de protection de l’environnement.

  • La Clef verte : premier label de tourisme durable en France a distingué de nombreux établissements de Guadeloupe.
  • La label du Parc National : hébergements, produits touristiques, activités vertes, respect de l’environnement, mise en place de la maitrise énergétique, gestion des ressources, recyclage…autant de critères étudiés pour décerner le label.
  • La Palme Verte du Tourisme, prix initié par le comité du tourisme. Une 1ère édition 2018 a été mise en place avec un joli succès. Gagnant 2018 : le jardin des colibris.

L’expérience  bananes vertes et vert intense

Sur les hauteurs de Saint-Claude, en janvier, il fait 13 degrés au réveil, nous sommes au pied de la Soufrière. Nous voilà parties pour une nuit et une journée découverte en canyoning.

Les bananes vertes, un gîte eco-responsable installé en pleine montagne conçu de manière à respecter l’environnement, et qui fonctionne avec les énergies renouvelables : une bulle verte et fraîche implantée dans une nature sauvage. Les bungalows en bois sont spacieux et chaleureux. Coqs et ratons laveurs nous réveillent dès l’aube! L’établissement tenu depuis 30 ans par 2 montagnards passionnés de randonnées, offre une parfaite vision du tourisme éco-responsable en Guadeloupe. 

Guadeloupe et activités outdoor

Les rivières et cascades

En Guadeloupe, les rivières sont nombreuses et très prisées par les habitants comme par les touristes. Baignées de forêt tropicale, elles offrent une bulle de fraîcheur sur une île ou il fait parfois très chaud et ont le mérite d’être taccessibles. Notamment via la Route de la Traversée : cascade aux Ecrevisses, Bras David… Les innombrables sources qui jaillissent des versants favorisent une végétation luxuriante, et les sentiers sont conçus pour être accessibles : saut d’Acomat, cascade Paradis …

Pour les amateurs de randonnée, les chutes du Carbet sont incontournables. La rivière Moreau prend sa source à 1 300 m d’altitude, sur le flanc de la Soufrière, et parcourt une dizaine de kilomètres avant de se jeter dans la mer, au sud de Capesterre-Belle-Eau. Trois chutes consécutives, à faire en fonction de sa forme physique, à éviter absolument par temps de pluie.

Le canyoning et l’expérience Vert Intense

Vert Intense, gère les activités proposées par les gites Les Bananes Vertes avec des guides certifiés et expérimentés. Un guide par activité accompagne des groupes de 5-6 personnes pour une journée dans la forêt et les cascades de Basse-Terre. Arnaché en baudrier le guide pousse les participants à gravir la montagne pour la redescendre de toutes les manières possibles dans la rivière : rappels, sauts, descente en toboggans. On y découvre une nature sauvage qu’on peut explorer grâce à ce sport et surtout respecter. Une communion complète avec la nature. Une expérience fantastique ! 

Les fonds marins

La beauté des fonds marins en Guadeloupe est exceptionnelle. Bouillante, Pigeon et Malendure, sont les hauts lieux de la plongée sous-marine en Guadeloupe, avec ses fameux îlets Pigeon (classés Cœur du parc national), territoire de recherche du commandant Cousteau. 

On y observe les tortues marines mais aussi les baleines à bosse et cachalots, et les dauphins, qui croisent fréquemment au large des côtes.

Les événements sportifs 

La Guada Run qui a lieu en avril est limitée à 60 personnes et propose un trail en 6 étapes :  les 6 îles de la Guadeloupe avec leurs paysages variés. C’est une manière de visiter les îles en étant au plus proche de la nature.

D’autres nombreux trails sont organisés toute l’année en Guadeloupe tels que le Volcano Trail autour de la Soufrière 

Surf et paddle dans la mangrove

Le surf est un sport où la nature reprend ses droits. Les spots les plus tranquilles se trouvent au sud de l’île et fonctionnent quasiment toute l’année. La mangrove est accessible en paddle toute l’année et propose une faune et une flore exceptionnelle.

« Nous n’avons plus rien à envier aux grandes destinations Eco-responsables telles que le Costa Rica etc… La Guadeloupe a elle aussi pris son tournant ! » Nous explique Naike Naranin du Comité du Tourisme des Iles de Guadeloupe

La Guadeloupe ou l’Ile aux belles eaux répare et restaure. Sa nature et ses grands espaces nous transportent dans une monde de bien-être.

Et pour vous, lecteurs, un superbe jeu – concours pour gagner un séjour en Guadeloupe, sur le site du Comité du Tourisme des Iles de Guadeloupe. Cliquez ICI

A bientôt sur nos îles !

En savoir plus :

https://www.arte.tv/fr/videos/080092-003-A/les-parcs-naturels-en-minuscule-guadeloupe/

http://www.guadeloupe.developpement-durable.gouv.fr/fete-de-la-nature-en-outre-mer-a2340.html

 

Partager :

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English EN Français FR