CBD, trois lettres qui ont le vent en poupe. L’acronyme de “cannabidiol”, l’autre produit le plus célèbre du cannabis, est désormais sur toutes les lèvres. Produits cosmétiques, cocktails, gouttes médicinales ou sodas, le marché français s’ouvre à une tendance bien connue outre-Atlantique et surtout en Californie, pionnier de la légalisation du cannabis.

Le CBD : qu’est-ce que c’est ?

Depuis sa légalisation dans le Golden State, le cannabis se décline dans tous les commerces. La France, elle, n’ouvre encore que timidement ses bras au CBD, molécule non-psychoactive pourtant légale au-deçà d’un certain seuil. Cette autre composante de la plante de cannabis, avec le THC, est utilisé depuis des millénaires à titre médicinal. Le cannabidiol entre donc aujourd’hui au Panthéon des médecines alternatives… mais pas que ! 

CBD, la tendance venue de californie

Sa popularité grandissante hisse le CBD au rang de tendance. C’est donc sans surprise que les entrepreneurs français marchent sur les traces de leurs homologues américains, déjà ultra-créatifs en la matière. Si l’industrie cosmétique s’est rapidement emparée du phénomène, imaginant des crèmes, sérums et autres baumes, le CBD s’invite aujourd’hui dans notre routine du quotidien, à table et même dans les bars.

Quelle différence entre THC et CBD ?

Bien qu’issus de la même famille de plante (celle du cannabis et du chanvre), le CBD et le THC fonctionnement de manière radicalement inverse : le premier bloque les récepteurs du cerveau qui provoquent une perception altérée de la réalité alors que le second les stimule. Les produits contenant du CBD ne sont donc pas considérés comme des drogues. Alors, pas d’inquiétude, la suite de cet article est totalement légale…

Ses bienfaits

Le cannabidiol est tout premièrement connu pour ses vertus relaxantes. C’est d’ailleurs un peu comme ça qu’il a séduit le marché français ! En proposant une alternative naturelle et légale, le CBD a d’abord conquis les grands stressés qui se tournaient alors vers les antidépresseurs et autres médicaments. 

Et la petite molécule a bien d’autres bienfaits ! En fonction du dosage et de la posologie, le CBD démontre aussi des effets positifs sur l’acné, le sommeil, les règles, les nausées, les migraines et les douleurs musculaires. Pour plus d’informations, tournez-vous vers un professionnel de la santé, Surf and the City ne saurait prendre la responsabilité de votre automédication…

La base : l’huile de CBD

La forme la plus connue que prend le CBD en France est sans conteste l’huile. A appliquer en quelques goûtes sous la langue ou dans un verre de boisson froide (la chaleur atténue les effets), de préférence le soir ou en cas de stress, la potion agit en douceur pour calmer les nerfs. Concentré à 5, 10 ou 15% (le seuil légal), de nombreuses marques ont creusé leur sillon sur le territoire français, chacune présentant ses spécificités, son marketing, mais revendiquant quasiment toujours une production biologique et raisonné. 

FreshBodyGreenMind, par exemple, fondé Judith Samama-Patte et Sandrine Bridoux, propose depuis septembre 2019 trois différentes huiles et un baume calmant contractures, torticolis ou autres affections musculaires. Leur CBD est originaire de l’Eure et est dilué dans de l’huile de chanvre bio qui vient des Landes.

La déclinaison en soda

Pour ceux qui n’adhéreraient pas au goutte-à-goutte, la toute récente marque Chilled Drinks a eu la bonne idée de faire pétiller son nouveau soda d’une touche de CBD. Ainsi, l’eau pétillante d’hibiscus cache une dose de 15 mg de cannabidiol (de provenance suisse), ratio nous dit-on optimal pour ressentir les effets apaisants du principe actif. La boisson est conçue à partir d’ingrédients naturels – notamment de l’hibiscus blanc du Sénégal et l’aluminium de la canette est un matériau recyclable à l’infini qui permet également une conservation idéale du CBD.

La version fiesta : le bar à CBD

CBD, la tendance venue de californie

Les lieux festifs parisiens l’ont bien compris : la tendance n’est plus forcément à l’alcool. Après avoir allégé la carte de leurs cocktails en proposant des mélanges plus light en spiritueux, les bars s’ouvrent de plus en plus à l’usage du CBD et à son attractivité sociale. C’est le cas de Rehab, le speakeasy de l’hôtel Normandy, niché à deux pas du Louvre. Dans un décor de film noir, parsemé de lampes en cristal vintage, aux murs cloués de croix et de tableaux transgressifs et meublé d’un lit à opium chinois d’époque, le bar propose une expérience dédiée au CBD. 80% de la carte met donc à l’honneur la nouvelle tendance californienne avec de succulents cocktails sans alcool. Une bonne raison de changer ses habitudes ?

Fanny Liaux-Gasquerel

Pour plus d’inspiration sur la Californie, c’est par ici

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Autres articles Non classé