TALKSSURF CITIES

Le monde de Justine, surf trip épisode #1

Il y a de belles rencontres que l’on a envie de raconter.

Justine à réussi à faire de sa passion pour le Surf un mode de vie. Pendant son surf trip de 8 mois aux Philippines et en Indonésie, elle nous livrera ses expériences, ses rencontres, son univers.

Départ le 22 septembre !

Episode #1 : son projet

Justine travaille dans les medias (tiens tiens) et a toujours su équilibrer sa vie entre travail et voyages. Mais depuis qu’elle a découvert le surf il y a 3 ans, elle en a fait un vrai mode de vie.

Rencontre avec une jeune femme passionnée, qui a trouvé un équilibre entre une vie proche de la nature, dont elle a besoin, et une vie citadine où elle peut nourrir et exprimer ses talents créatifs.

Capture d’écran 2015-09-14 à 23.26.06

Surf and the City / Bonjour Justine, tu t’apprêtes à prendre la route ou plutôt la mer pour 8 mois, que représente ce voyage pour toi ?

Justine / C’est un projet qui muri depuis près d’un an et qui a pris forme petit à petit. Ce projet allie 3 choses essentielles pour moi aujourd’hui, une expérience à vivre avec mon compagnon, Frank, qui vit en Suède et que je retrouve, un surf trip que j’espère exaltant et riche en apprentissage et prendre LE TEMPS.

Le temps est l’élément central de ce voyage. Avoir le luxe pendant 8 mois, voire plus, de laisser le temps nous guider et non pas de lui courir après. Nous resterons le temps que nous voudrons lors de nos étapes, nous prendrons le temps d’échanger lors de nos rencontres….D’ailleurs nous prendrons le temps de rentrer ou non, car nous ne sommes pas certains de prendre notre billet de retour.

Capture d’écran 2015-09-16 à 21.09.41

L’idée est d’expérimenter une “slow life”. J’ai commencé aujourd’hui, avec la réduction de mes prélèvements automatiques à 25€ et quel plaisir ! je garde ma ligne téléphonique, mon abonnement à Spotify et mon assurance !

SATC / Quel est le lien avec le surf ?

Justine / J’ai découvert le surf il y a 3 ans et je ne l’ai plus jamais quitté.

J’ai toujours adoré l’océan mais j’en avais peur. Il me fascinait autant qu’il m’effrayait. La découverte de la planche à changé mon rapport à lui, je me suis tout de suite sentie à l’aise à l’eau, comme protégée et accompagnée.

Je suis partie au Sri Lanka, 6 fois, d’abord en solo puis avec des amis, puis avec Frank, que j’ai rencontré la bas.

Capture d’écran 2015-09-16 à 21.09.26

J’ai pris ma 1ère vague magique la bas, celle qui fait tout basculer. Le timing parfait : je la prends, elle est longue et puissante et m’emmène jusqu’à la rive. Puis, plus rien, impossible de reprendre une vague. Comme si l’océan me disait “regarde ce que tu peux avoir, maintenant il va falloir bosser” et c’est ça qui est dingue avec le surf, tu dois mériter ta vague et rester toujours humble face à l’océan.

Puis j’ai continué mes voyages : Panama, Portugal, Philippines, US, Norvège, Indonésie / Java…

Aujourd’hui, mes voyages et plus globalement, ma vie tournent autour du surf. Je travaille 5 semaines 1/2 et je pars en surf trip avec Frank, surfer aussi. J’ai trouvé mon équilibre et c’est comme ça que je vois le reste de ma vie.

SATC / Qu’attends-tu de ce surf trip ?

Justine / Me promener au gré des spots avec ma Single Fine sous le bras. Je l’ai achetée au Portugal, elle est parfaite pour voyager : courte mais aussi stable qu’un long board, tu peux prendre tout type de vagues avec elle.

IMG_0143

J’ai un objectif très clair : gagner en assurance et me dire qu’après ce trip je pourrai appréhender toutes les vagues et toutes les conditions. Je pars souvent pour des surf trip de 1 mois et même si je progresse et je m’enrichis de tips à chaque fois, le temps est trop court. Il faut une semaine pour s’acclimater, puis on progresse, on prend du plaisir et on doit repartir. Ici, l’idée est de surfer tous les jours et d’en faire mon quotidien pendant presque un an.

Une vie simple : pêcher son poisson et surfer tous les jours la vague d’en face !

SATC / Et par où tu commences ?

Justine / Nous atterrissons à Manila, ensuite direction Siargao, une petite île que je connais très bien. La bas, je retrouve des amis, l’un est américano-philippin et vit à Hawaï, l’autre est américano-vietnamien et vit à San Diego. Nous avons beaucoup de projets ensemble. De leur côté, ils ont avancé sur un projet de don de boards pour les jeunes locaux dont je te parlerai de la bas.

Il y a aussi une famille qui m’attend chez qui j’avais logé et que j’ai hâte de retrouver. Le surf oui, mais ce trip est aussi une histoire de rencontres, de projets, de création…

SATC / Tu sembles très attachée au sens artistique que tu donnes à tes projets ?

Justine / Je suis rédacteur-graphiste dans les medias et j’ai une sensibilité artistique que je mets à profit lors de mes surf trips. Je fais beaucoup de photos avec un argentique ce qui laisse la place à l’authentique de s’exprimer.

Le site photo de Justine www.andalsothewind.format.com

Capture d’écran 2015-09-16 à 21.09.48

Capture d’écran 2015-09-16 à 14.03.21

Capture d’écran 2015-09-16 à 14.04.23

J’ai évidemment le projet de prendre de belles photos mais aussi d’allier plusieurs types d’expression artistique.

Frank est graphiste, il conçoit des logos et a conçu sa ligne de T-Shirt, DS4R : Doing Stuff 4 Real. Il en est à sa 4ème collection.

On a différents projets autour de la peinture, de la photo mais aussi de la production de T-Shirts avec les locaux…On aimerait créer un livre pour enfant aussi, l’anniversaire de mon neveu nous a donné l’idée d’imaginer un personnage “Noix de Coco” et d’en faire un livre. Nous réaliserons des peintures murales, des photos, des logos…

Je te raconterai tout ça !

SATC/ Tu n’as aucun itinéraire prévu ? Pas de Lonely Planet avec toi …?

Après Siargao Island, on explorera les Philippines, il y a beaucoup à faire : North Union, Palawan…Ensuite, nous verrons à quel moment mais nous irons en Indonésie. J’ai aussi très envie de découvrir une vague à Taïwan.

Notre billet de retour est pris de Jakarta, donc à priori, on y passera.

L’idée est d’entrer dans une forme d’exploration, en alliant divers moyens de transport : mobilette, bateau, avion, vélo et poney si on trouve, j’aimerais tellement. Oui, pourquoi ne pas tomber sur des canassons, les colons espagnols en ont sans doute laissés ?

SATC / On a hâte de te suivre dans tes découvertes ! Merci, bon voyage Justine !

Capture d’écran 2015-09-14 à 23.27.01

Retrouvez et suivez Justine tout au long de son voyage sur www.surfandthecity.fr et également sur son site coincidencesmakesense.com

Vous aimerez aussi

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Autres articles TALKS