CITY

Skater en ville peut-il remplacer le surf ? Le point avec la marque de longboard Secteur9

Le skate ! Il était temps que je m’intéresse à cette pratique. En ville, ne serait-ce pas un formidable moyen de patienter, de s’entraîner et de s’amuser ?

J’ai toujours considéré le skate comme une discipline à part entière, technique et casse gueule. J’ai bien joué avec des roues kryptos ado mais elles étaient sur des rollers bien plus maniables dans les rues de Paris selon moi.

En passant à Hossegor, j’ai rencontré Maui, marketing & sales manager de sector 9 en France et Sylvain, appelé « The Keeper », responsable de la branche France de la marque. Le point avec eux sur le skate, son lien avec le surf, ses tendances et quelques éléments techniques.

Surf and the City /  D’où vient cette marque de longboard, Sector 9 ?

Maui / C’est une marque créée en 1993 à San Diego, à La jolla.  L’idée était d’imiter le surf dans la rue et de proposer des courbes intéressantes. Dennis Telfer, Dave Klimkiewicz,  E.G. et Steve Lake se sont penchés sur de nouveaux modèles de skates possibles alors que la tendance était au hard core skating. Ils réfléchissent alors à la notion de souplesse et projettent de fabriquer des roues tendres, permettant des mouvements plus creamy et plus souples.

Sylvain / A l’époque, on ne parle que de Hard Core street skating. De petits skates avec des roues dures pour faire des figures. La crise du pétrole et la sécheresse ont transformé la physionomie des villes californiennes. Les piscines devant être vidées, elles se sont transformées en formidables terrains de jeux pour les skateurs. Construites rondes pour des raisons sismiques, ils s’en sont emparés pour faire des figures et s’amuser sur les bowls et popsicles.

Surf and the City / quelle est la spécificité de Sector 9 ?

Maui / Sector 9 fabrique principalement des longboards. La marque a développé une nouvelle manière de rider, plus douce, plus proche des sensations de surf. Le longboard est né avec l’idée de proposer des planches plus grandes pour permettre le side walk skating.

Sylvain / A cette longue board, ils ajoutent des roues tendres et réactives pour permettre de longues courbes. C’est une révolution. On peut faire des curves, prendre des virages… Les Bushings deviennent très tendres et réactives. 

SATC / Et ici à Hossegor ?

Sylvain / Le shop est un point relais, un meeting point. On montre les boards et on les essaie, on donne le gout de la glisse. Il n’est pas rare que l’on retrouve des clients d’une année sur l’autre qui progressent et changent de board…  On dit alors qu’on « Tourne les gens on Niner » : gens funs, sympas pas trop sérieux qui ont un le smile. Ici on gère aussi les importations et le marketing de la marque.

On aime les gens qui pensent qu’ils ne peuvent pas skater, comme toi. On les met alors sur la bonne planche et ils peuvent s’éclater.

Maui / En 1996, Sylvain importe les 1ères planches en Europe et ici à Hossegor. 

SATC / Comment se situe Sector 9 par rapport au marché ?

Maui / Il existe beaucoup de marques de skate : Gordon&smith /Fiberflex , Indianaskate boards… sont autant de marques inspirantes pour nous et dans notre lignée.

Avec Sector 9, tu surfes sur l’asphalte, tu fais du Sidewalk surfing. On est surtout connus pour les roues et nous sommes aujourd’hui la référence en longskate.

Le marché est très saturé, il y a un whipe out et les meilleurs vont rester, telles que les marques emblématiques : Arbor, Loaded, Carver…

SATC / Comment je skate en ville ? Concrètement : où ? comment ?

Sylvain / Déjà, il faut comprendre l’esprit. Il faut regarder le film lords of downtown ou Docktown and z boys le vrai film à regarder. Le skate et le longskate ont evolué et tu comprendras. Tout est question de plaisir, tu peux avoir ta planche avec toi et sur ton trajet quotidien, sur un bout de bitum tu t’amuses. Toutes les villes ne sont pas faites pour le skate, Lisbonne est compliquée car très pavée, mais Cologne, Barcelone, Nantes ou Lyon sont parfaites car il existe de nombreux plans lisses.

C’est une discipline difficile, beaucoup se décourage car le park reste difficile. Avec les roues souples tu verras c’est plus facile.

Les « cores » ne sont pas contents, ces trashers du core skate ne souhaitent pas voir des gens prendre du plaisir sans figures. Mais nous c’est ce qu’on revendique, le plaisir de rider avant tout.

SATC/ Le longboard permet donc de retrouver les sensations du surf en ville ?

Maui/ Oui, tu vas retrouver des sensations de glisse et te faire plaisir. Le skate est né après le surf. Il s’agissait de palier au manque de vagues. Tu vas donc retrouver les sensations, le gout de l’effort, la vitesse, les courbes, la glisse…il ne te manquera que l’air marin !

SATC/ Justement, c’est quoi l’esprit du skate ?

Sylvain / Les gens sont venus à ça aussi par rapport à tout l’univers auquel il appartient et pour mettre « du fun dans le everyday shit ». Tu as un skate dans ta voiture et tu changes ta vie. Si ce n ‘est pas possible d’aller surfer ou snowboarder, tu prends ton skate, donc tu t’amuses !

Le skate c’est aussi une imagerie et un style de vie.

C’est trouver sa limite, c’est le prix à payer si tu tombes. Tout est histoire d’engagement, ce n’est pas une pratique si physique mais tu dois prendre sur toi. C’est une philosophie de vie, donner des tips et prendre des tips, rester dans le partage et essayer de se construire une vie plus cool.

SATC / Donc c’est pour moi ! Comment choisir une planche, adaptée pour moi ?

Maui / Toi, tu dois prendre une Double sidewinder pour « Surfer » sur la rue. Tu pourras pumper pour ne plus pousser tu verras ! C’est un système de pivot doux et souple.

SATC / Merci, je vais m’y mettre, RDV en juin pour le debrief !

Allez les voir au 165/9 Avenue des Rémouleurs, 40150 Soorts-Hossegor

https://www.sector9.com/

          

Partager :

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English EN Français FR